Raphaëlle A. Derenne - Rebelle dans l'âme [terminé]

    Partagez
    Messages : 8
    Date d'inscription : 05/01/2016
    avatar

    Message  Raphaëlle A. Derenne le Mar 5 Jan - 21:42

    Raphaëlle A. Derenne
    Nom : Derenne (née De Rennes)
    Prénom : Raphaëlle Amélie (née Amélie Raphaëlle)
    Date de Naissance (et âge) : 18 septembre 1991
    Hybridation : aucune
    Valeur du Sang : Vampire
    Baguette Magique : bois de Cyprès, ventricule de Dragon, 23,8 cm, assez souple
    « Il a deux trous rouges au côté droit. »



    Physique

    Raphaëlle est un vampire, et ça se voit. Ça se voit autant par sa peau pâle, au teint cadavérique, ses poches sombres sous les yeux qu'elle recouvre avec du maquillage noir, renforçant leur effet, que par ses canines plus longues que ceux des humains. Ses longs cheveux blonds presque blancs tombants, reflétant ainsi sa figure longiligne qui encadrent ses joues creusées, ses yeux noirs, ses lèvres sombres, la rendent presque effrayante, du moins intimidante. Elle possède de longs doigts fins terminés par des ongles durs qu'elle rend pointus, lui permettant de griffer, transpercer la peau de ses ennemis, ou de n'importe qui d'ailleurs. Ils ne sont pas aussi puissants et acérés que les griffes des loups-garous ou les serres des harpies, mais ils infligent tout de même certains dommages sur les humains.
    A cause de sa nature de vampire, Raphaëlle fait tout pour se rendre effrayante, inspirer la peur. C'est un être maléfique après tout. Outre que de se tailler les ongles et de se maquiller les yeux pour les rendre plus noirs encore, elle porte majoritairement des vêtement exclusivement noirs, des colliers ras de cou en cuire et voyant, préfère une expression du visage menaçante à un sourire, parle d'une voix plus grave et monotone que quand elle était humaine, se déplace sans bruits tel un félin et s'entraine durement pour pouvoir battre n'importe qui. De ce fait, malgré le fait qu'elle soit plutôt mince, elle possède une force que l'on ne lui aurait pas deviné. N'oublions pas d'ailleurs qu'elle peut se transformer en chauve-souris.



    Psychique

    Tout les vampires ne sont pas comme Raphaëlle, mais celle-ci vit plutôt mal le fait d'être entourée de "nourriture" à longueur de journée et de ne pouvoir sortir que la nuit, d'avoir comme faiblesse l'ail et de se faire rejeter par une partie de la société sorcière, ce qui la met toujours sur les nerfs et la rend susceptible. Elle aimerait leur rappeler qu'elle a été sorcière, elle aussi ! Qu'elle arrive encore à différencier le bien et le mal. Même si la limite entre les deux est assez floue, elle sait où elle se trouve. Elle ressent beaucoup de colère pour toutes ces raisons.
    Elle arrive tout de même à avoir une grande maitrise de soi, ce qui est assez difficile pour un vampire. Cette maitrise se traduit évidemment par une froideur et un silence lourd qu'elle peut tenir pendant des heures. C'est grâce à ça que les Rebelles l'ont laissé intégrer leur rangs. La plupart ne la considèrent pas dangereuse, bizarre et effrayante oui peut-être, mais dangereuse non. Mais certains sont totalement contre sa présence, et le lui fait savoir en l'insultant ou avec des propos passifs-agressifs, et ces personnes là, Raphaëlle fantasme de pouvoir leur sucer le sang jusqu'à ce qu'ils deviennent aussi secs qu'un insecte mort. Mais elle sait que cela ne ferait que s'attirer des ennuis, plus d'ennemis et d'opposants à sa présence, et ce n'est vraiment pas ce qu'elle veut. Ce qu'elle veut, c'est que ce Gouvernement redescende de ses grands chevaux, et soit beaucoup plus tolérants quant aux hybrides, et aux êtres magiques comme elle. Evidemment, certains êtres ne le méritent pas, elle est la première à le dire, mais ceux comme elle, qui savent se contrôler, devraient disposer de plus de privilèges.



    Biographie

    La jeune petite Amélie, née de deux parents sorciers de sang-pur, qui quitta sa Normandie natale pour Beauxbâtons à 11 ans, n'aurait jamais prévue qu'elle se transformerait un jour en vampire. Elle était plutôt silencieuse pour une Villeroy, cependant, sa taille lui permettait de regarder les gens de haut. À l'époque, elle se fichait complètement du sort des hybrides, les trouvant même un peu monstrueux, et les évitant, comme le lui avait appris ses parents. De bonnes notes, surtout en métamorphose et en histoire de la magie, lui permettaient de ne pas trop attirer l'attention sur elle. Elle avait beaucoup d'amis, surtout des Villeroy ou des Bellegarde, une famille stricte mais aimante. En cinquième année, elle avait même un petit ami, qui avait l'air de l'aimer autant qu'elle, et elle était heureuse.
    Vers sa cinquième année aussi, elle commença à s'intéresser de beaucoup plus près aux créatures magiques. Les nymphes, les sirènes, les centaures, les gobelins, les trolls, les loup-garous, les vampires... Son aversion pour les hybrides se transformait petit à petit pour de la fascination. Elle entreprit de rencontrer le plus de créatures possibles. Sa famille essayait de la ramener à la raison, mais sa curiosité était trop forte. Elle se fit plus de contacts hybrides pour pouvoir rencontrer les créatures de leur hybridations.
    Elle savait que trouver un loup-garou ou un vampire allait être plus difficile, mais sa détermination lui disait de braver quelques règles que ses parents lui avait imposé. Alors, elle sortait le soir en cachette de la maison familiale pour se rendre dans des bars magiques à la fréquentation douteuse. C'est ce genre d'expérience qui lui forgea le caractère: ayant parfois affaire à des personnes louches, elle avait dû apprendre à se défendre.
    Puis un jour, elle en rencontra enfin un. Un vampire. Il avait l'air inquiétant mais il était plutôt gentil pour un vampire, et Amélie avait pris l'habitude de retrouver ce vampire, qui s'appelle lui-même Victor. Au bout d'un certain temps, elle se ventait même à Beauxbâtons d'avoir un vampire pour ami. À cause de cela, beaucoup de ses amis, Villeroy ou pas, arrêtèrent de la côtoyer. Mais son petit ami Gabriel, lui, restait toujours près d'elle. Il l'accompagnait même des fois voir cette créature.
    Jusqu'au jour où, alors qu'elle allait entamer sa septième année, Victor la transforma en vampire. Elle n'avait aucune idée de pourquoi il avait fait ça. Mais plus jamais elle ne l'avait revu après ce jour.
    Ce fût une transformation difficile et douloureuse. Elle n'était même pas retournée chez elle, sachant pertinemment que ses parents l'auraient chassé de chez eux, si ce n'est pas pire. Elle est alors allée chez Gabriel. Celui-ci la accueilli chez lui. Le père de Gabriel, un médecin moldu, a réussit pendant un moment à lui procurer du sang humain pour qu'elle se nourrisse.
    Elle a décidé de changer de nom la première fois qu'elle a tué un humain pour lui boire son sang. Elle était alors incontrollable, et la tentation avait été trop forte. Elle s'était dit alors qu'Amélie De Rennes était morte, partie avec la vie de l'homme qu'elle venait de tuer. Raphaëlle Derenne le vampire avait donc repris sa place.
    Quand son petit ami obtint son diplôme de fin d'études, ils aménagèrent ensemble. Gabriel fut alors employé au Médicôpital André Vésal. Là, sachant qu'il risque gros en risquant cela, il vole certains flacons ou poches de sang pour en donner à Raphaëlle. En plus de cela, il s'extrait lui-même du sang, et son père continue de leur procurer des poches de sang humain qu'il arrive à piquer à l'hôpital moldu dans lequel il travaille.
    Raphaëlle rejoint les Rebelles alors qu'elle retrouve un ancien camarade de Beauxbâtons hybride. Il l'intègre alors au camp, après plusieurs tentatives qui avaient échouées. Elle avait voulu se joindre aux Combattants, espérant alors pouvoir être utile, et espérant que pendant les combats au corps à corps elle pourrait sucer le sang de ses victimes. Gabriel, faisant preuve d'une dévotion extraordinaire avait insisté pour la suivre et se rendre utile lui aussi aux Rebelles en tant que Régisseur Médicomage.


    Détails Pratiques


    Fonction : Rebelle Combattant

    Animal de compagnie : aucun



    Derrière l'Écran

    Âge : 15 ans

    Avatar : Taylor Momsen

    Expérience RP : Un moment quand même

    Comment avez-vous découvert notre forum? TC de Val et Jamin

    S’agit-il d’un double compte ? Bah oui du coup, un triple même

    Messages : 241
    Date d'inscription : 08/12/2014
    Localisation : À Jouveanceaux
    Propriétaire de l'Enchanteur Hardi
    avatar

    Message  Joachim d'Ackley le Mar 5 Jan - 22:12

    Coucou et re-bienvenue! ♥️
    Juste pour te dire qu'on ne permet pas les hybridations de vampire sur le forum ^^" Tu ne peux être que pleinement vampire, pas à moitié.
    Tout est expliqué dans le dernier paragraphe sur les Hybrides.
    Bonne chance pour la suite de ta fiche! :calin:
    Messages : 8
    Date d'inscription : 05/01/2016
    avatar

    Message  Raphaëlle A. Derenne le Mar 5 Jan - 22:23

    Ow d'accord très bien, j'ai du louper cette partie là x) je viens de relire, j'avais oublié en fait Désolé :/ Mais du coup, si je la fait un vampire, elle peut toujours intégrer les Rebelles ou vaut mieux pas ?
    Messages : 149
    Date d'inscription : 02/08/2013
    Age : 67
    Localisation : à l'Académie Beauxbâtons
    Fondatrice & Directrice
    avatar

    Message  Olympe Maxime le Mar 5 Jan - 22:29

    Oui c'est tout à fait possible car les vampires et les lycans voient une opportunité de se faire entendre et intégrer sur la lancée des hybrides donc certains rejoignent le mouvement mais il faut que tu saches que être un vampire en France, ça ne veut pas du tout dire avoir la vie facile car même certains hybrides rebelles rejettent les vampires comme un danger potentiel et se disent qu'ils ont moins de chance d'arriver à leurs fins si on les associe aux vampires qui ont un statut différent de l'hybridation et une réputation bien à eux.

    On est vraiment dans l'optique de base du vampire à savoir un être considéré comme maléfique de base et ayant obligatoirement le besoin de se nourrir avec du sang (humain de préférence) et ne supportant pas la lumière du jour hein ;)

    Ne vient pas avec une idée à la touaïlaït sinon on te

    :huhu: